La ville de Neuilly sur Seine

Blason de NEUILLY_SUR_SEINE-92-sophiecesario.com

 

Vivre à Neuilly sur Seine

 

 

Neuilly sur Seine, où il fait bon vivre ?

 

Sa situation géographie

Neuilly sur Seine (92200) est une ville dans le département des Hauts-de-Seine en région Ile-de-France, limitrophe de Paris et bordée par la Seine à l’ouest. Elle fait partie de l’arrondissement de Nanterre, des cantons de Neuilly Nord et Neuilly Sud. Elle est voisine de plusieurs communes, comme Levallois Perret, le 17ème arrondissement de Paris, Les Bois de Boulogne, Puteaux, Courbevoie et le 16ème arrondissement.

 

Un peu d’histoire…

Une tradition affirme qu’en 52 av. JC, le site aurait été le lieu d’une bataille entre les Parisii et la légion romaine. Au fil d’une promenade, on peut observer des vestiges d’une voie romaine, des poteries, des armes, ainsi que d’autres objets abandonnés lors du passage des romains.

Au Moyen Âge, le territoire n’est qu’une plaine marécageuse recouverte par la forêt de Rouvray. Après défrichement de cette forêt, un premier village apparaît dès le IXème siècle : Villiers.

Au XIIIème siècle, l’Abbaye de Saint Denis, installe à Lulliacium, qui n’est autre qu’un hameau de pêcheurs au bord de la Seine, une Chantrerie, afin de percevoir des droits de péage destiné aux bateliers. Une chapelle y est édifiée. Le village se développe.

En 1727, un recensement de la population dénombre 888 habitants.

A la fin du XVIIIème siècle, Neuilly compte plus de 16 000 habitants ! Elle est dès lors devenue chef-lieu de canton, un lieu privilégié aux portes de Paris.

Deux parfumeurs rendront la ville célèbre en s’y installant. Houbigant, la réputée maison parisienne créée en 1775 rue du Faubourg Saint Honoré qui établit une usine de production au N° 141 de l’avenue du Roule, et les établissements Rigaud qui s’installent vers 1860 rue des Huissiers et exportent leurs parfums jusqu’aux Etats-Unis !

Dès 1870, Neuilly sur Seine est fort appréciée pour ses espaces verts par les Parisiens déjà, à l’époque, en manque de verdure… A cet effet, les Impressionnistes nous ont laissé un superbe témoignage à travers leurs œuvres, des promenades sur les quais de la Seine, du canotage.

L’arrivée du métro en 1937, permettra à Neuilly de développer sa politique d’urbanisme moderne en favorisant l’industrialisation avec l’accueil de bureaux, de sièges sociaux de grandes sociétés.

 

Sa démographie

Elle compte plus de 62 000 Neuilléens et elle est la ville où la richesse moyenne par habitant est la plus élevée.

 

Neuilly sur Seine et l’emploi

Son quartier d’affaires rassemble plus de 2 400 entreprises et environ 6 400 commerces.

De nombreux sièges sociaux tels que M6 ou encore Havas y sont installés.

 

Sa culture et son patrimoine

Neuilly sur Seine possède de nombreux monuments religieux comme l’Eglise paroissiale Saint-Pierre et l’Eglise Saint-Jean-Baptiste.

Le magnifique Château de Neuilly sur Seine construit en 1751, de style classique, est à lui tout seul un beau témoignage des siècles passés. Il abrite actuellement le Couvent des Sœurs de Saint Thomas de Villeneuve.

Sa mairie, elle construite en 1882, fait désormais partie de la liste des monuments du patrimoine culturel.

Qui suis je ? Sophie Césario

Vraie fille, toujours de bonne humeur, parfois sensible, parfois rebelle, perfectionniste... Geekette depuis.... oh lala, je ne sais même plus !!! Je suis ravie de partager avec vous mes trucs et astuces WordPress, ma passion pour la communication digitale ; littéraire dans l'âme, mon autre facette d'écrivain public.

Témoignages de mes clients

Remerciement du 22 décembre 2015

« Bonjour Sophie ,

Je me permets de revenir vers vous afin de vous informer que vos pensées positives et votre travail bien sur m’ont permis d’avoir une très bonne note !!! en effet j’obtiens 17.5/20 pour mon devoir dont 4.5 / 6 pour le logigramme !

merci encore pour votre aide
Je vous donne juste le commentaire de mon enseignant : le logigramme doit tenir au maximum sur deux pages

Je profite de ce message pour vous souhaiter de belles et joyeuses fêtes de fin d’année !!!
au plaisir de retravailler ensemble

Bien Cordialement »

Grace G.

Remerciement du 16 septembre 2015

« je vous remercie, je n’ai pas perdu 90 euros grâce à vous
pouvez vous m appeler pour un autre problèmes (sujet impôt)
bonne soiree »

cordialement

Jacques L.

Remerciement du 17 juin 2015

« Bonjour,
Je vous remercie infiniment pour votre travaille.Tous simplement – c’est génial!!!
Cordialement, »
Sylwia

 

 

Qui suis je ? Sophie Césario

Vraie fille, toujours de bonne humeur, parfois sensible, parfois rebelle, perfectionniste... Geekette depuis.... oh lala, je ne sais même plus !!! Je suis ravie de partager avec vous mes trucs et astuces WordPress, ma passion pour la communication digitale ; littéraire dans l'âme, mon autre facette d'écrivain public.

Quel est le géni qui nous a inventé……..le sac à main ?

 ecrivain public - sac a main - sophiecesario.com

Comme dit le vieil adage connu de tous et de toutes : plus il est grand, plus on en met.

Déjà, une femme sans sac à main, n’est pas une femme, vous ne croyez pas ?

Son contenu évolue en même temps que nous, exemple, le sac d’une jeune fille ne sera pas le même que celui d’une maman ou encore de celui d’une épouse – car entre autres, celui de l’épouse, comme moi d’ailleurs, contient les affaires de mon mari, lorsque l’on sort ensemble car il trouve qu’un sac l’encombre, donc il a trouvé la solution ! mon sac !

sac chanel enorme - sophiecesario.com

Alors, qui est le Dieu du sac à main féminin ? Et bien figurez-vous qu’après quelques recherches, j’ai trouvé que les premiers sacs à main n’étaient pas du tout destinés pour nous en particulier, Mesdames, mais pour de la nourriture ou autres denrées ! Et aussi bien pour les hommes que pour les femmes. Ça, il faut que j’en parle à mon mari, bon qu’il n’y mette quand même pas l’entrecôte du dîner !

C’est au 11ème siècle, que l’on peut retrouver l’origine du mot. Il nous vient de l’hébreu soit « SAK » qui signifie « étoffe grossière » fabriquée à partir de poil de chèvre.

Passons au Moyen-Age. Le sac est apparent et permet de transporter de nombreux petits objets tels que des peignes ou encore des clés. Les sacs à main deviennent des objets d’art, fabriqués en cuir ou en tissus brodé, ils sont ornés de scènes et de motifs, leurs fermoirs peuvent être inspirés de l’architecture gothique. C’est souvent un travail féminin. Ah ! Ah ! Ah ! ET pan !

sac brode du moyen age - sophiecesario.com

Pour les hommes, il se nommera « Escarcelle » et s’accrochera à la ceinture et pour nous, il sera tenu par un long cordon. C’est un bon début !

Sophie Césario - écrivain public -histoire du sac à main

Lorsque notre ancêtre du chéquier, c’est-à-dire, la lettre de change, (Bon pas encore l’époque de notre copine la Carte Bleue !) fait son apparition au 15ème siècle, il y a bien fallu inventer d’autres accessoires. La bourse naît et se généralise à toutes les classes sociales, le paysan, lui la destinera à y mettre des remèdes pour ses animaux.

L’escarcelle sera à la mode jusqu’au 16ème siècle avec Henri II.

Sophie Césario - écrivain public - Histoire du sac à main

A la Renaissance, la mode du sac à main s’essouffle. La faute à qui ? ou plutôt à quoi ?

La faute à l’arrivée de ces belles robes larges, où il fut décrété qu’accrocher une bourse à ce vêtement était d’un tel ridicule !!!….

Du coup, les sacs s’adaptent et se font tout petits en prenant la forme d’une simple poche, et cachés sous le jupon en plus !

Enfin le 18ème siècle, où là, le sac à main devient un objet fabriqué de tissus précieux, assorti à la robe, s’il vous plaît ! A cette époque, toutes grandes dames devaient s’occuper les mains, non, pas en se rongeant les ongles, quannnnnnd mêêêême.

ciseaux-en-or - sophiecesario.com

sac 18eme siecle - sophiecesario.com

Que néni, ces petits sacs si précieux renfermaient des ciseaux d’or, des dés d’or, des aiguilles, un éventail…

Les robes, telles des tuniques à la grecque, sont d’étoffes légères pour dévoiler le corps, pas question de rajouter des poches, sur ces robes si près du corps.

Le sac devient alors une « Balantine » ou une « Réticule », d’inspiration latine. Conçu avec des anses pour le porter sur le bras ou le tenir à la main.

Au début du 19ème siècle, cela s’annonce encore mal pour notre cher sac à main adoré. A cette époque romantique, il est délaissé pour vous savez quoi ?

Le mouchoir, et bein oui, l’éventail et le manchon.

Manchon femme du 19 ème siècle

Mais heureusement, à partir de 1830, ouf ! notre chouchou devient indispensable et ne disparaîtra plus. Au contraire, il est rebrodé de perles, se pare de cachemire brodé.

Bref, il est bichonné et devient un réel accessoire de mode.

Au 20ème siècle, certaines célébrités donnent leur nom et transmettent leur personnalité dans des modèles de sac bien connus, tels que le sac Kelly, le sac Lady Dior, le sac Birkin, le sac Jackie chez Gucci.

sac birkin

Il sera d’une grande taille pour aller travailler, afin de pouvoir y faire rentrer sa salle de bain, plus petit pour en tant que sac de soirée, rappelez-vous du réticule grec, pour y mettre juste notre joli rouge à lèvre et un mouchoir au cas-où…

Ah là, là qu’est ce que l’on ferait sans notre sac à main chéri, adooooré, préééééécieux-oh-mon-doux-préééééécieux….(Ca ne vous rappelle rien ? oh bein alors ! Le seigneur des Anneaux biensûre ! Bonnnnnjour la culture !)

 

Qui suis je ? Sophie Césario

Vraie fille, toujours de bonne humeur, parfois sensible, parfois rebelle, perfectionniste... Geekette depuis.... oh lala, je ne sais même plus !!! Je suis ravie de partager avec vous mes trucs et astuces WordPress, ma passion pour la communication digitale ; littéraire dans l'âme, mon autre facette d'écrivain public.

Le secret macabre de la Rue Chanoinesse du IVème arrondissement de Paris

Le secret macabre de la Rue Chanoinesse du IVème arrondissement de Paris

Untitled design-2

La Rue Chanoinesse est située sur l’île de la Cité face à l’île Saint-Louis. Elle doit son nom aux nombreux chanoines qui l’ont habité depuis la construction de la cathédrale Notre-Dame, à proximité.

Charles Lefeuve, historien de la fin du IXXème siècle, expliqua dans son ouvrage « l’Histoire de Paris rue par rue, maison par maison » que la rue Chanoinesse était à l’époque l’artère principale de l’île de la Cité délimitée par l’église métropolitaine, l’Hôtel-Dieu, la Seine, et le cloître de Notre-Dame.

Mais, je vais remonter jusqu’au Moyen-Age, plus particulièrement, en 1387, pour vous raconter ma petite histoire.

Allez, suivez-moi…

La rue Chanoinesse s’appelait alors, la rue des Marmousets.

Un barbier était voisin avec un boulanger très connu pour ses petits pâtés de viande, dont on disait, qu’ils étaient tellement délicieux, que sa réputation avait gagné tout Paris.

Petite question : connaissez-vous la recette des petits pâtés de viande ?

Et bien ce barbier et ce boulanger avaient mis au point leur propre recette, vous allez me dire, quel rôle tient le barbier ? Très étonnant ! Non !

En fait, leur stratagème consistait en que le premier amenait une des matières premières au second.

Vous avez une idée ? Non ? Vous ne voyez pas le rapport ?

Tout simplement, notre cher barbier participait, à sa manière, en égorgeant certains de ses clients. Puis, à l’aide d’une trappe, les faisait basculer dans la cave du boulanger, qui pouvait ainsi s’en servir pour préparer la farce de ses pâtés tant renommée !

Leur petite affaire tournait merveilleusement bien, jusqu’au jour où un chien hurla à la mort devant l’échoppe du barbier durant des jours et des nuits. Cela aiguisa la curiosité des agents de police qui découvrirent que ce chien appartenait à un étudiant de province disparu.

Afin de mener leur enquête, les sergents surveillant le petit manège des deux compères, firent irruption, un soir, chez le barbier. A leur grande horreur, ils y trouvèrent un cadavre et découvrirent alors, avec stupeur, toute l’affaire.

Le Cannibalisme à la Parisienne était né.

Croyez-moi, un malaise se généralisa car, plus d’un client ayant perdu de vue un de ses proches s’est posé la question, s’il ne l’avait pas en fait digéré, en consommant ses si bons petits pâtés…

Enfin bref !… Les assassins furent brûlés vifs. Leurs maisons furent rasées et rien ne fût reconstruit pendant plus d’un siècle !

Ah, je crois que mes petits pâtés sont cuits… Huuum ! Vous en prendrez bien un, ils sentent si bon et sont faits avec tant d’Amour….

Sophie Césario - Ecrivain public - dessin de la rue chanoinesse

Qui suis je ? Sophie Césario

Vraie fille, toujours de bonne humeur, parfois sensible, parfois rebelle, perfectionniste... Geekette depuis.... oh lala, je ne sais même plus !!! Je suis ravie de partager avec vous mes trucs et astuces WordPress, ma passion pour la communication digitale ; littéraire dans l'âme, mon autre facette d'écrivain public.

Le pouvoir du chat ou la ronronthérapie

Sophie Césario - Ecrivain public - Ronronthérapie

 

Comme disait Albert Schweitzer, philosophe et musicien alsacien décédé en 1965 :

sophie césario - albert-schweitzer

« Il y a deux manières d’oublier les tracas de la vie : la musique et les chats. »

Effectivement, il est désormais scientifiquement reconnu que les gens qui vivent en compagnie d’un chat, sont dotés d’une meilleure santé psychologique par rapport à ceux qui vivent sans.

La magie du chat ne s’arrête pas là. Effectivement, il résulte d’une étude d’Animal Voice (association de recherche sur la communication animale) que le chat aurait cinq fois moins de séquelles que les chiens après des lésions ou des fractures et ils retrouveraient la forme trois fois plus vite. Ainsi, leur ronron aurait une réelle action réparatrice grâce aux vibrations provoquées.

Un CD « Détendez-vous avec Rouky » (Rouky étant un vrai chat avec des vrais ronrons), a même été créé pour tester sur les êtres humains les bienfaits de trente minutes de ronronnement.

Les utilisateurs ont ressenti du bien-être, de la sérénité et une plus grande facilité à s’endormir. Le CD, pour ceux à qui cela intéresse, est disponible chez http://www.effervesciences.com.

Quelques explications physiologiques : le ronron provoque des vibrations sonores par palier sur des basses fréquences de vingt-cinq à cinquante hertz. Ce sont des fréquences utilisés par les médecins sportifs, les kinés ou encore les orthopédistes pour réparer les os brisés, les muscles lésés et accélérer la cicatrisation !

Il a été également découvert que ce son émis par notre félin d’amour permet la production de sérotonine, plus communément appelée l’ »Hormone du Bonheur » impliquée dans la qualité de notre sommeil et de notre humeur.

Aussi, au printemps 2009, une application pour iPhone a été créée afin d’aider, suite à un décalage horaire, à récupérer le bon rythme plus rapidement grâce à une savante association de ronrons enregistrés, de conseils diététiques tels que manger des noix, et la diffusion d’une lumière bleue générant la production de mélatonine. Incroyable, non ?

Des caresses anti-stresses ? Oui, caresser son chat déstresse. Cela vient tout simplement, du lien qui nous relie à lui, de la douceur de sa fourrure et des câlins qu’il nous offre.

Les Japonais ont tout compris. En effet, il existe sept bars à chats à Tokyo, où il est possible de venir regarder les chats jouer, de les caresser afin d’évacuer le stress emmagasiné et ainsi de se relaxer.

le neko cafe - sophiecesario.com

Personnellement, j’ai 2 chats, et vous ?

Qui suis je ? Sophie Césario

Vraie fille, toujours de bonne humeur, parfois sensible, parfois rebelle, perfectionniste... Geekette depuis.... oh lala, je ne sais même plus !!! Je suis ravie de partager avec vous mes trucs et astuces WordPress, ma passion pour la communication digitale ; littéraire dans l'âme, mon autre facette d'écrivain public.

C’est quoi le DIY ? Et pourquoi un tel engouement ?

DIY Sophie Césario - Ecrivain publicEinh, qu’est-ce que vous dites ? DO IT YOURSELF. Ah bon !!!….

Vite, je cours derrière mon ordinateur et recherche sur Internet ce qu’est le DIY, je vois que c’est la grande vogue du moment, on doit bricoler de ses propres mains, recycler, customiser, fabriquer…

Des forums entiers y sont dédiés, chacun donnant sa petite combine, fière de poster sa dernière création et attend la réaction des blogueuses collègues. Des sites proposent les fournitures à des prix… hum ! hum ! où il ne reste vraiment que le plaisir de dire « C’est moi qui l’ai fait ! ».

Mais bon, c’est quand même sympa !

 

Je me décide puis clique sur mon site préféré, je commande un livre bien attirant pour fabriquer des bijoux en papier mâché et boutons.

 

Chouette ! Du recyclé !

 

Sophie Césario - écrivain public - DIY

 

Je choisis avec envie le modèle « Rouleau à pâtisserie » pour fabriquer les boucles d’oreilles de mes rêves que tout le monde m’enviera. Je commande tout ce qui me faut sur un site magique, où je trouve tout ce dont j’ai besoin.

 

Il faut juste que je trouve le temps…

 

Sophie Césario - Ecrivain public - DIY

 

Bein oui, bein oui !!!…

 

Vous savez toutes bien Mesdames, après la journée de travail, on court faire les courses, sur le pas de course (pour ça, moi j’ai un secret, je fais du roller dans les allées du supermarché, derrière mon caddie).

 

Viiiite, il faut rentrer et ranger les courses avant que les enfants arrivent afin d’éviter le « qu’est ce que tu m’as acheté ? », « Oh, j’aime pas ces gâteaux-là, j’voulais les gâteaux Robbocop »….

 

Puis, cuisiner un bon petit plat à notre petite famille. Bon, ce soir ça sera surgelé pour tout le monde !

 

Nos chères têtes blondes rentrent de l’école, racontent le déroulement de leur journée : « Maman j’ai faim, la dame de la cantine m’a coupé l’appétit car elle pue de la bouche, Thomas m’a tapé, Lola m’a traité, j ‘l’ai tapé, j’ai été puni, puis j’ai pleuré… ». Une fois, tout ce petit monde calmé et détendu d’être rentré à la maison, il reste les devoirs à faire.

 

Pas de temps à perdre, pendant ce temps, et pof ! Une machine à laver-le-linge tourne, il faut recoudre le jean préféré du fiston, réparer un frou-frou sur la jupette de la fifille.

 

Oh là là, notre Cher et Tendre Adoré n’a pas de chemise blanche repassée pour demain…

 

Aaaaallez, c’est paaaarti ! Après avoir sorti, cette cochonnerie de table à repasser, qui fait toujours des siennes pour la monter, repassage impeccable de la chemise, sous peine d’entacher son image d’Homme Parfait au bureau.

 

Et le ménage, et le rangement…

 

Cette liste m’a fatiguée, attendez, je m’assois…-

 

Bon je crois que le DO IT myself, ça sera pas pour moi aujourd’hui…

 

Qui suis je ? Sophie Césario

Vraie fille, toujours de bonne humeur, parfois sensible, parfois rebelle, perfectionniste... Geekette depuis.... oh lala, je ne sais même plus !!! Je suis ravie de partager avec vous mes trucs et astuces WordPress, ma passion pour la communication digitale ; littéraire dans l'âme, mon autre facette d'écrivain public.